Menu

article

Voici 8 aliments favorisant le sommeil

Que l’on soit matinal ou oiseau de nuit, nous pouvons tous en convenir, quand vient le temps de poser notre tête sur l’oreiller, nous ne voulons qu’une chose, dormir.

Rien n’est plus pénible que l’insomnie, et les données prouvant que le sommeil est essentiel au maintien d’une bonne santé s’accumulent. Bien que les études soient fragmentaires en ce qui a trait aux aliments qui aident ou nuisent au sommeil, des observations empiriques suggèrent que certains aliments consommés avant le coucher sont des « déclencheurs de sommeil » tandis que d’autres sont des « voleurs de sommeil », explique le Dr Russell Rosenberg, Ph. D., président (chairman) de la National Sleep Foundation.

Voici une liste d’alliés potentiels pour vous aider à passer une bonne nuit.

Les cerises

La cerise est l’un des rares aliments naturels qui contient de la mélatonine, une hormone aidant à réguler notre horloge interne, explique Keri Gans, une diététiste agréée de New York, et auteure du livre The Small Change Diet. Une étude de l’American Society of Nutrition, bien que modeste, révèle que boire du jus de cerise griotte procure une légère amélioration de la durée et de la qualité du sommeil chez les adultes souffrant d’insomnie chronique. (Les voyageurs prennent souvent des capsules de mélatonine pour combattre les effets du décalage horaire.) Quelques cerises ou du jus de cerise griotte pour mieux dormir, pourquoi pas?

Le lait

Vous gardez peut-être un bon souvenir de ce verre de lait chaud que préparait votre grand-mère ou votre mère pour vous aider à dormir. Ce n’est peut-être pas qu’un remède de bonne femme. Le lait contient un acide aminé appelé tryptophane, un précurseur de la sérotonine, une substance chimique présente dans le cerveau. Bien que le sujet soit controversé, certains croient que le tryptophane et la sérotonine peuvent favoriser le sommeil. Ou, peut-être qu’un simple verre de lait évoque un souvenir d’enfance apaisant qui vous aide à tomber dans les bras de Morphée.

Le riz parfumé au jasmin

Le riz parfumé au jasmin possède un indice glycémique élevé, ce qui signifie qu’il se digère plus lentement, libérant progressivement le glucose dans le sang. En 2007, une étude, publiée dans la revue The American Journal of Clinical Nutrition, a révélé que consommer du riz parfumé au jasmin quatre heures avant le coucher réduisait de moitié le temps nécessaire pour s’endormir, par rapport à un repas à indice glycémique élevé pris dans le même intervalle de temps. Les auteurs présument que les repas à indice glycémique élevé augmentent la production de tryptophane.

Céréales enrichies

En règle générale, ingérer des glucides favorise le sommeil. En revanche, engloutir une boîte de biscuits avant d’aller se coucher n’est pas une bonne idée (même en tout temps). Essayez plutôt un bol de Kashi ou de céréales de blé filamenteux contenant de « bons » glucides ou des glucides complexes. Encore mieux, les céréales se marient bien avec le lait auquel on reconnaît des vertus pour le sommeil. « Vous faites d’une pierre deux coups », affirme le Dr Rosenberg. Le quinoa, l’orge et le sarrasin sont d’autres glucides complexes.

Les bananes

Les bananes favorisent le sommeil parce qu’elles contiennent du magnésium et du potassium qui agissent comme des relaxants musculaires naturels, explique Keri Gans. De plus, elles sont riches en glucides qui favorisent l’endormissement. En résumé, les bananes sont gagnantes sur tous les plans. « Elles contribuent à notre santé globale », affirme le Dr Rosenberg. « Nous avons besoin de potassium pour maintenir notre système cardiovasculaire et nos facultés cognitives en santé. »

La dinde

Comme le lait, la dinde contient du tryptophane, une substance chimique qui amène les gens à s’assoupir devant leur téléviseur après leur repas de l’Action de grâces. Mais si vous êtes insomniaque depuis toujours, il est peu probable qu’un repas de dinde (ou un verre de lait) vous apporte du réconfort. « Il vous faudrait consommer beaucoup de lait et de dinde pour voir un changement significatif », précise le Dr Rosenberg. « Mais si vous avez besoin d’encouragement pour faire un pas dans la bonne direction, cela aidera peut-être. »

La patate douce

Les patates douces, c’est le rêve de tout insomniaque. Non seulement elles fournissent des glucides complexes favorisant le sommeil, mais elles contiennent également du potassium contribuant à la relaxation musculaire. Les pommes de terre ordinaires (cuites au four en conservant la peau), les haricots de Lima et la papaye sont d’autres excellentes sources de potassium.

La tisane de valériane

Certaines études indiquent que la racine de la plante de valériane a des propriétés qui accélèrent la phase d’endormissement et améliorent la qualité du sommeil. Certains affirment qu’une tisane de valériane, tout comme les infusions d’agripaume, de camomille et d’herbe à chats, aucune d’elles ne contenant de caféine, augmentent la somnolence. Il se peut cependant qu’aucune de leurs propriétés n’en soit la cause et que les bienfaits soient plutôt liés au rituel de détente créé avant le coucher, ajoute Timothy Roehrs, chercheur principal au Henry Ford Sleep Disorder and Research Center de Détroit.

Lien vers l’article intégral (en anglais seulement)